Retour sur l’expérimentation de l’indemnité kilométrique vélo : Valophis au premier rang

Printer-friendly versionPDF version

Suite au lancement de l’expérimentation de l’indemnité kilométrique vélo par le gouvernement en juin 2014, le groupe Valophis, déjà impliqué dans la promotion des pratiques pour l’éco-mobilité, a souhaité s’engager dans cette démarche.

Au niveau national, cette expérimentation issue des 25 mesures du Plan d’actions « mobilités actives » est encourageante. Entre le 1er juin et le 1er novembre 2014, 8000 salariés de 18 entreprises volontaires ont été concernés. Résultats :

-          Hausse de 50% de la part modale du vélo pour les déplacements domicile-travail

-          4,6% des salariés concernés ont adhéré au système proposé et ont perçu l’indemnité kilométrique de 0,25€ par km parcouru

-          Les distances quotidiennes parcourues pour le trajet domicile travail sont au-dessus de la moyenne nationale : plus de 5km contre 3,4km (d’après l’enquête nationale transports déplacements de 2008).

-          1/3 des nouveaux cyclistes ont également augmenté leur pratique du vélo pour d’autres motifs de déplacement

-          19% des nouveaux cyclistes se déplaçaient auparavant en voiture individuelle

Il faut cependant préciser que cette expérimentation a eu lieu lors d’une période climatique plutôt favorable.

A l’image de cette réussite, Valophis tire un bilan positif de cette expérimentation menée du 1er juin au 30 novembre 2014 puis reconduite de février à juillet 2015.

Le principe :

L’expérimentation était ouverte à tous les salariés sur la base du volontariat, pour leurs déplacements domicile-travail, avec un remboursement de base de 0,32€ brut/km, plafonné à 50€ par mois.

Les salariés impliqués dans le dispositif devaient ainsi déclarer mensuellement le nombre de jour d’utilisation du vélo et les kilomètres effectués.

Le bilan provisoire :

Malgré une participation modeste : 15 salariés, les résultats sont encourageants. Pour les déplacements domicile-travail 38% des participants se déplacent exclusivement en vélo et 54% l’utilisent en complément d’autres modes de transports en commun.

La moyenne des trajets domicile-travail constatée est de 4km et l’utilisation des vélos à assistance électrique de l’entreprise pour les déplacements professionnels est en augmentation.

Cette expérimentation vient ainsi renforcer la politique volontariste de Valophis en faveur des mobilités douces, développée dans le cadre de son plan de déplacement d’entreprise et de son plan climat.

Reste au groupe à étudier les modalités de reconduite de cette expérimentation et à travailler la communication autour du dispositif afin d’obtenir plus d’adhésion.

Élément encourageant, la loi transition énergétique pour la croissance verte, promulgée le 17 août 2015, institue le principe de cette indemnité kilométrique vélo dont le montant et les conditions d'application devront être fixées par décret.